Project Description

Richesse oblige

La Belle Époque des Grandes Fortunes. Ils sont seize ! Seize Belges pleins de panache qui ont pour point communde payer le plus d’impôts sur leurs signes extérieurs de richesse. Ces seigneurs de la Belle Époque (1885-1914) affichent les trains de vie les plus opulents du pays. Leurs adresses et leurs châteaux traduisent la prééminence des positions acquises.

Avec eux, l’argent n’a plus honte de lui-même. Héritiers ou méritocrates, grands aristocrates ou bourgeois conquérants, ils appartiennent au cercle magique des élites. Tous bénéficient du «plein respect de l’argent». Qui sont-ils, d’où viennent-ils, que reste-t-il de leur splendeur de jadis ?

L’auteur a mené l’enquête historique au sein de leur capital patrimonial. Il a établi la généalogie de cette caste d’élégants tout en repérant les processus qui leur permettent de maintenir et de conserver les positions sociales dominantes, ainsi que les mécanismes et les stratégies qui fondent les grandes réussites et les grandes dynasties. Voyage au sein de l’excellence sociale !