Project Description

couv_Braine-l-Alleud_1815_web

 

La bataille de Waterloo s’est à peine déroulée à Waterloo. Le 18 juin 1815, c’est principalement sur la crête de Mont-Saint-Jean, donc sur le territoire de Braine-l’Alleud et de Plancenoit, que l’armée de Napoléon affronta celle de Wellington.

Lors de combats meurtriers, les Français furent vaincus par les Alliés – Britanniques, Prussiens et Hollando-Belges réunis. La bataille fit rage et les pertes des deux côtés furent énormes. Cette défaite changea le visage de l’Europe.

 

 

BrainelAlleud_Napoleon inverse

 

 

Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Parmi les noms de lieux-dits où se déroulèrent les phases principales de cette terrible journée, ceux de la Belle-Aliance et de Mont-Saint-Jean furent proposés pour baptiser la bataille. Mais Wellington en décida autrement. Comme il avait implanté son quartier général à Waterloo, c’est ce nom-là qu’il choisit.

 

 

 

BrainelAlleud_prince Orange

 

 

Aujourd’hui, le nom de Waterloo a fait le tour du monde.

Mais le visiteur d’hier et d’aujourd’hui est toujours surpris : c’est à Braine-l’Alleud qu’il découvre le mémorial des événements, le Panorama présentant les combats, la célèbre butte du Lion et surtout la ferme d’Hougoumont, haut lieu de la bataille.

 

 

 

En appréhendant la journée du 18 juin 1815 par le prisme des limites communales brainoises, avec de nombreuses cartes et un index impressionnant des personnages civils et militaires rencontrés, cette étude originale met en lumière une bizarrerie de l’histoire et replace la bataille dans son contexte géographique.

 

BrainelAlleud_carte combats